L'espadrille ne fait pas le printemps Index du Forum L'espadrille ne fait pas le printemps
Un forum pour discuter, flooder, dire n'importe quoi, échanger ses vieilles espadrilles. (Et repriser ses espadrilles)
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Roman du moment
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'espadrille ne fait pas le printemps Index du Forum -> Cultive ton espadrille -> L'espadrille lit des livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Badtrip
L'archevêque de Canterbury bénissant Sa Suprême Bâla.

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 264

MessagePosté le: Lun 28 Mar - 17:30 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

Je suis un train de lire "Reflets dans un oeil d'or", de Carson Mccullers. C'est très très bien. Pas gai, mais très bien. C'est les relations entre 6 personnages coincés dans une garnison au sud des états unis. Il y en a au moins un qui va mourir mais on sait pas encore lequel. Et il y a aussi un très beau cheval.
Carson était très amoureuse de Schwarzenbach alors le livre lui est dédié.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Mar - 17:30 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
The Po(U)et
Nursy à temps plein s'occupant de Sa Suprême Bâla

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 3 356
Localisation: un pigeonnier dans un bocage normand

MessagePosté le: Lun 28 Mar - 19:34 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

A part ce titre et surtout dans ma tête que ça renvoie à un film, je ne sais rien de ces reflets...


(le synopsis du film, ça donne :
Dans un fort de Géorgie, le major Penderton ne s'intéresse plus depuis longtemps à sa femme Leonora, qui a pour amant le lieutenant-colonel Langdon. L'épouse de ce dernier est perturbée par la naissance d'un enfant anormal.
Un jeune soldat, William, va venir perturber un peu plus cet univers trouble. Le major va se sentir irrésistiblement attiré par William, tandis que celui-ci tentera de séduire Leonora.)

Tu l'as vu le film ? (Réalisé par John Huston en 1967 avec Marlon Brando et (feu) Liz Taylor).

Ils devraient nous le (re)diffuser sur nos télés françaises, en tous cas, pour marquer le coup de la disparition d'Elizabeth Taylor.

J'ai de grandes lacunes en matière de films ou livres qui font partie de patrimoine (panthéon ?  ) international.
J'ai au moins le mérite de savoir qu'ils existent.
Mon problème c'est que j'espère toujours que, un jour, j'aurai une autre vie et du temps à consacrer uniquement à m'abandonner dans tous ces livres que je n'ai pas lus ou films pas encore vus.

Par ex. j'ai enfin pu voir pour la première fois il y a quelques jours « The night of the hunter », film unique de Charles Laughton réalisé en 1955 avec Robert Mitchum et Lilian Gish.

Il faudra que j'en reparle dans un autre topic si peu par ici connaissent.
_________________
Loisir et liberté. C'est bien son seul désir ; Ce serait un plaisir. Pour traiter vérité.
L'esprit inquiété Ne se fait que moisir ; Loisir et liberté, S'ils viennent cet été, Ils la pourront saisir A perpétuité, Loisir et liberté.


Revenir en haut
Badtrip
L'archevêque de Canterbury bénissant Sa Suprême Bâla.

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 264

MessagePosté le: Lun 28 Mar - 19:58 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

Ah, mais ne raconte pas l'histoire !....
Non, j'ai pas vu le film. J'hésite en fait parce que ce qui me plaît là c'est la sobriété de l'intrigue, et j'ai peur que le film soit plus mélo. Mais c'est peut-être bien aussi, j'en sais rien.

Et à propos de pas avoir le temps de lire, là, pas tellement d'excuse, c'est très court...


Revenir en haut
The Po(U)et
Nursy à temps plein s'occupant de Sa Suprême Bâla

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 3 356
Localisation: un pigeonnier dans un bocage normand

MessagePosté le: Mer 30 Mar - 17:01 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

Je suis tellement crevée par ce rhume (d'origine allergique ?) que j'ai tenu une petite heure en début d'après-midi sur ma lecture (puisque privée de PC) et j'ai piqué un somme/sieste jusqu'à 16h. C'est le coup de fil de mon assembleur qui m'en a sorti...
_________________
Loisir et liberté. C'est bien son seul désir ; Ce serait un plaisir. Pour traiter vérité.
L'esprit inquiété Ne se fait que moisir ; Loisir et liberté, S'ils viennent cet été, Ils la pourront saisir A perpétuité, Loisir et liberté.


Revenir en haut
Speed_TT
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 30 Mar - 20:49 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

oh j'avais pas encore lu ce topic et je vois que vous parlez du film que Drosera a ouvert un topic sur les films qui repassent sur le petit écran dans la rubrique télé

Revenir en haut
Speed_TT
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 14:41 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

actuellement je lis "la bataille Hadopi" en pdf

Ce livre est libre. Vous pouvez le partager, l’échanger, le (re)copier autant de fois que vous le désirez, sur tous les supports que vous voulez, physique ou numérique. Dès qu'on clique sur le lien, il se télécharge, à vous de l'enregistrer ou pas, si vous désirez comprendre des choses sur hadopi et le net.


Revenir en haut
Speed_TT
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 1 Avr - 01:44 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

ici c'est le bon topic pour parler de livre, hi hi!

Drosera a écrit:
date de sortie : 30 mars 2011

rappelle moi qui c'est qui lit le livre sur hadopi et le net ( et le téléchargement bla bla etc. ) ?


ah j'ai compris....

ben si tu lis "la bataille Hadopi", tu verras que tout le livre est contre cette loi et ils expliquent le pourquoi ils sont contre

Citation:
« Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient - le mot n’est pas trop vaste - au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit. Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous. »
(Victor Hugo - Discours d’ouverture du Congrès littéraire international de 1878)

.......

Au-delà de ces considérations techniques, qui ne sont que techniques, reste la dimension philosophique et sociétale d’une révolution extraordinaire à laquelle nous assistons. Pour la première fois dans son histoire l’humanité a inventé un espace
de liberté d’expression bien plus vaste qu’elle-même, infini, global, incontrôlable.

Incontrôlable, c’est bien ce qui fait peur à certains. OMPI, EUCD, DADVSI, Hadopi, ils sont nombreux ceux qui un jour crurent qu’ils pourraient réguler Internet. La peur est mauvaise conseillère, et elle n’évite pas le danger, agir sous son influence fait faire des bêtises. Le téléchargement incontrôlable nuit à la création artistique, mais surtout les échanges d’informations incontrôlables font le nid des pédo-nazis terroristes. Voilà ce qui fait peur, la liberté d’expression. Internet permet à tous de dire ce qu’il veut en toute liberté.

Ecrivons, il en restera toujours quelque chose
Tout le monde peut dire ce qu’il veut, ce qui ne veut pas dire que tout le monde doit ou va dire ce qu’il veut. Et c’est ça le plus important, c’est ça que nous défendons, le pouvoir d’expression et d’échange libre, pas la volonté.
Raoul Vaneigem a dit « Il n’y a ni bon ni mauvais usage de la liberté d’expression, il n’en existe qu’un usage insuffisant. »
......


(je cite pour essayer peut-être de vous convaincre de le lire aussi, hi hi!
faut pas toujours se fier au titre qui pourrait nous faire penser que le livre raconte les bien-faits de Hadopi, ben c'est tout le contraire qui se passe, hi hi!)


ce livre est très intéressant, mais bien sur, je sais très bien que ça n'intéresse que moi, hi hi, mais je m'en fous...
je lis peut-être pas la même chose que vous, mais ce que je lis...... je considère que c'est de la littérature tout de même, hi hi!


Revenir en haut
Badtrip
L'archevêque de Canterbury bénissant Sa Suprême Bâla.

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 264

MessagePosté le: Ven 1 Avr - 16:42 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

Non, techniquement, c'est pas de la littérature. La littérature, c'est quand ça raconte des histoires, ou alors quand y'a des poèmes, des trucs créatifs. De l'autre côté, il y a des informations, des essais, etc. Ce qui n'est pas moins bien, c'est juste différent.

Revenir en haut
Speed_TT
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 1 Avr - 17:00 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

tu as plein de citations d'auteurs à l'intérieur, est ce que ça compte?

est ce qu'on peut dire que c'est de la "littérature informatique" ?


Revenir en haut
Badtrip
L'archevêque de Canterbury bénissant Sa Suprême Bâla.

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 264

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 00:14 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

Non. La littérature, c'est quand c'est de l'art, tu écris pour faire joli, pour raconter des histoires, etc. ça n'a rien à voir avec le fait que ça soit sur du papier ou non. La plupart des textes ne sont pas de la littérature.

Revenir en haut
Speed_TT
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Avr - 00:15 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

oh....

Revenir en haut
Muscat
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2011
Messages: 2 187
Localisation: Bourg-Moi-la-Tarzanne

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 10:57 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

Moi je lis "A single man" (un homme au singulier) de Christopher Isherwood.
--> c'est l'histoire d'un prof d'université qui est seul depuis la mort de son compagnon, et qui se demande s'il peut reconstruire autre chose après Lui...
Je lai lu en anglais, mais y'a des tas de nuances que j'ai pas saisies, dont l'humour du personnage principal. Alors je le relis en français, c'est plus simple, mais moins authentique.
J'aime beaucoup ce roman, les thèmes abordés, et le narrateur (George) est un perso comme je les aime : simple, lucide, ironique et bourré d'humour. J'aime aussi la façon qu'il a d'aborder ses relations avec les autres, et le regard qu'il porte sur les autres (élèves, amis) qui gravitent autour de lui.
Bref à lire. (et j'ai vu qu'il y avait un film adapté du livre, donc.. je vais me mettre en quête.)

par contre, d'un point de vue linguistique, j'aurais eu tendance à traduire "a single man" par "un homme seul", et pas "un homme au singulier". Bref, j'ai eu l'air d'une conne quand j'ai cherché le livre en français.


_________________
" Pas de quoi se biler tant qu'on ne voit pas un doberman muni d'une théière. "


Revenir en haut
The Po(U)et
Nursy à temps plein s'occupant de Sa Suprême Bâla

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 3 356
Localisation: un pigeonnier dans un bocage normand

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 17:36 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

Ce film dont tu parles c'est celui que Tom Ford a réalisé en 2009 ; avec Colin Firth, Ginnifer Goodwin, Julianne Moore et Nicolas Hoult (dans le rôle de Kenny). Je voulais aller le voir à sa sortie mais finalement je ne l'ai pas vu.
Assurément un sujet qui m'intéresse toujours donc.
_________________
Loisir et liberté. C'est bien son seul désir ; Ce serait un plaisir. Pour traiter vérité.
L'esprit inquiété Ne se fait que moisir ; Loisir et liberté, S'ils viennent cet été, Ils la pourront saisir A perpétuité, Loisir et liberté.


Revenir en haut
Badtrip
L'archevêque de Canterbury bénissant Sa Suprême Bâla.

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 264

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 02:06 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

Je pense que l'adaptation au ciné est pas du tout bonne, par rapport au livre, en tous cas. Après c'est peut-être un bon film, j'en sais rien, je l'ai pas vu...
Mais oui, la traduction est fausse. D'ailleurs le titre a d'abord été traduit par "un homme seul", et après ils ont changé, je sais pourquoi. Je suis content que ça te plaise en tous cas.


Revenir en haut
The Po(U)et
Nursy à temps plein s'occupant de Sa Suprême Bâla

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 3 356
Localisation: un pigeonnier dans un bocage normand

MessagePosté le: Ven 6 Mai - 11:05 (2011)    Sujet du message: Roman du moment Répondre en citant

C'est pas vraiment mon roman du moment mais je voulais juste signaler que Europe 1 (oui, la radio) propose – depuis 2 ans apparemment – certaines nuits « un livre pour une nuit » (de 1h à 4h du mat'. Oui, je sais. La nuit, quand on bosse de jour, on est supposé dormir. Mais c'est pour les insomniaques ou ceux qui ont besoin d'une berceuse pour s'endormir). Cette nuit, on tournait les pages de Purge, ce roman de la finlandaise Sofi Oskanen. Évidemment, je n'ai pas pu aller jusqu'au bout mais j'ai quand même pu en saisir quelques bribes dans mon semi-sommeil ; sortie de ma somnolence par des passages très durs et crus avec Zara obligée de se prostituer...

 « Purge » (Puhdistus en finnois) raconte le destin tourmenté de deux femmes estoniennes, Zara et Aliide, à la chute du bloc soviétique en 1992, liées par un mystérieux passé. Puhdistus, c'est tout ce qui est lié à l'action de nettoyer, explique Sofi Oskanen. Nettoyer, laver, épurer, désinfecter... mais aussi purifier ethniquement, purger au sens de Staline..."





Citation:
Zara, a quitté Vladivostok peu après la chute de l'URSS et, attirée par la perspective de gagner de l'argent à l'Ouest, s'est laissé entraîner, à Berlin, dans le trafic de femmes et la prostitution. Aliide, la seconde, de deux générations plus âgée, a été surprise en train de cueillir des champignons peu après la seconde guerre mondiale, accusée d'apporter "de la nourriture à des bandits", violée par "un homme aux bottes de cuir chromé", et jetée dans un fossé.En 1992, un an après l'indépendance de l'Estonie, Zara, fuyant son souteneur, vient s'échouer dans le jardin d'Aliide, en Estonie occidentale, et implore sa protection. Aliide est alors envahie par la terreur de la jeune femme, comme si son corps était une archive vivante : "Bon sang, comment se souvenait-il (son corps) de cette angoisse, s'interroge-t-elle. Comment s'en souvenait-il si bien qu'il était prêt à la partager dès qu'il l'apercevait dans les yeux d'une inconnue ? " Dans la suite du roman, il sera question de jalousie entre soeurs, de collaboration pendant la guerre, d'amour caché, d'une photo recouverte de pelures d'oignon, de dénonciations arbitraires, d'ennemis du peuple, d'arrestations, de secret de famille - ne soyons pas trop précis, la qualité du suspense tient justement à la lente distillation des informations... En tout cas, ce qui lie les personnages d'Oksanen et fait le socle de son livre, c'est ce couple peur-honte et tout ce qui gravite autour, faute, culpabilité, rédemption... On dirait, pense Aliide, qu'elles - la peur et la honte - ne se sont "jamais absentées ". Qu'elles sont "justes allées se promener et que le soir venu, elles rentrent à la maison".



J'ai pas tenu non plus à l'écoute de « la rivière noire » d'Arnaldur Indridason durant la nuit du 24-25 mars dernier (non pas que ça n'était pas intéressant mais j'étais trop fatiguée et puis le lendemain, fallait se lever en forme).


« /.../ enquête policière haletante, mêlant crime, viol, drogue et vengeance. Une enquête de laquelle le célèbre commissaire Erlendu sera absent, cédant sa place à Elinborg, une jeune inspectrice.  » 
_________________
Loisir et liberté. C'est bien son seul désir ; Ce serait un plaisir. Pour traiter vérité.
L'esprit inquiété Ne se fait que moisir ; Loisir et liberté, S'ils viennent cet été, Ils la pourront saisir A perpétuité, Loisir et liberté.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:21 (2018)    Sujet du message: Roman du moment

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'espadrille ne fait pas le printemps Index du Forum -> Cultive ton espadrille -> L'espadrille lit des livres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com